Compartiment de Comportement 

Ils parlent derrière la porte raisonnable. Le son est aiguë, hélas de tonalités d’arrière goût. 

Les choses pensées passent du crépuscule à l’aurore.
Les doses mixées glissent par goutte dégustable aux heures d’or.
Des yeux dehors sentent la fraude biliaire.
Les intrants ne maintiennent plus la fertilité des mères.
Ou sont ces vies animales de ce carambolage névrotique ?
Egotique issu de cette folie tapie de l’Homme bémol jouissant de son animalité à usage demblé de survie puis d’affirmation bestiale magnificateur de dévolution cruciale. 

Drôle de calment 

Toute sorte de bêtises en balustrade

Les tabulations de mon coeur fondent les larves de la proche marge.
En y allant pour régenter les cactus
Une traction catéchiseait ses sils aporétique.
Le procédé biaiseur souriait son acolyte édenté
Ruminant ses largesses garnies d’alvéoles qui agrandissent la succession enlaidie.
Sourd face au bruit de la lumière du soir
A quatre pâtes des angles soporifiques
Manifestaient une kyrielle de parts de la torpeur.
Le sombre sans ombre palpable dans un blanc tel un faux-fuyant somnolent A coup acerbe tel un tir-au-flanc
Taloche pour tes faits en guise d’ émoluments.
Marcusoul 

Gousse de vie

Ouvres la, c’est ta bouteille.

Juste une fois et voilà les embouteil-
lages
Juste le pass du péage sans maillage
Lies toi au bien et rompt d’avec les liasses tenaces funambulesques
Qui peuvent donner goût certes
Au bout de belles bonnes malheureuses choses qui dégoûtent.
Engloutie, la dale s’affaisse sur la case devenue sans plafond.
Toi tu te ternis ta toison timide
Dans des desserts dégelés donc décelés.
Heureuse dans l’obscurité
Piteux sans la lumière fleraté.

Flotte sournoise.

De la conviction baladeuse la germination suit un cours menotté.

Il plonge fallacieux de sa gouvernail démontée, particulièrement un antidote mortel flairé
Des chutes de zircon pour un abrevoir de zèbres à rayures demanderesse
Les petites baleines grignotent les vagues versatiles.

Attention intime.

Arrivé en route, je suis reparti pour rentrer.

L’air du feu se percevait dans les eaux par intermittence sur terre.
Une lointaine menace du Clément aussi proche le mélasse de médiation.
Profane dans le sens d’éventuelles réceptions des choix entubés de vices
Tout clignote biaisé et apparié de vermines verticales.
La couleur de ses démangeaisons évoque une manipulation acétone
Des fonds venus du tas polarisent la gradation des penchants crus du ça.

Marcusoul.

Instinct de surgelé.

Des rideaux de pluies à l’affût de l’ordinaire

Toutes les perfections se corrigent fort extraordinaire.
La devise ambivalente cloîtré par dessus le taux dorsal pointe meurtrie
Les vagues de nuées survolant désorganisaient les matières de l’utilité absolue.
En cachette je surviva. Longtemps dans la boue amèrement sucrée je meurt à l’instant pour vivre jusqu’à ma mort.
Des oeillères de bonnes intentions me font fixer une manie de solutions conspirationnistes.

Feintes de ton. 

Dans toute sa splendeur, la tonalité de sa mélodie se tient debout. Comme je garde dans la plus petite des rails sanguins des caillots de ses humeurs, toute respiration tapait fort suffocante dans mes voies amincies. Lord knows He knows it All. Mes termes ternissaient les tenants des aboutissants qui se devaient d’être pourvus de toute la fraîcheur dont elle a su me faire profiter.

Une présence vide lors de l’appel au remplissage des conteneurs à desseins hybrides
Le temps émaillé revient sur une durée pluviale temporaire à la cadence de son timing.

Marcusoul